• LE PELERINAGE

     

    LE PELERINAGE

     

           Chaque année, un pèlerinage est organisé en septembre par l’association « Lourdes Cancer Espérance » dont le siège est à Lourdes. Environ 250 pèlerins de la Loire-Atlantique s’y associent.

     

            Le pèlerinage s’adresse en priorité aux personnes malades du cancer dans leur corps ou dans leur cœur.

     

            Le transport est assuré par des cars de grand confort de la région, ainsi qu’un car spécialement conçu pour les malades, permettant aux personnes qui en ont besoin d’être allongées.

     

    LE PELERINAGE

     

            Dans chaque car, un responsable est chargé du bien-être de chacun : il veille aux descentes et montées de chaque arrêt, il distribue l’eau et il assure la liaison avec le chauffeur.

     

            Chaque car a également à son bord un médecin ou une infirmière ou une aide-soignante pour les éventuels petits soucis du trajet.

     

            Afin de se mettre en bonnes conditions de pèlerinage, une animation spirituelle est proposée par l’équipe. Elle est assurée par un animateur et un lecteur dans chaque car, un CD est également choisi pour aider à la prière.

     

            Le départ se fait à Nantes après avoir fait des »ramassages » dans les diverses communes environnantes.

     

            L’arrivée à Lourdes se fait dans la soirée. Les pèlerins, répartis dans différents hôtels non loin des sanctuaires, sont pris en charge par 2 responsables d’hôtel qui veillent à leur installation et servent de lien avec la direction.

     

            Le pèlerinage est présidé par un évêque différent chaque année.

     

            Chaque journée apporte sa cérémonie particulière : célébration d’ouverture, procession eucharistique, chemin de croix, procession mariale, onction des malades…

     

            Une équipe d’une trentaine de rouleurs se charge des malades à transporter aux sanctuaires. Ces rouleurs sont attentifs à leurs « protégés » veillant à ce qu’ils soient bien couverts (50 couvertures aux couleurs LCE « tricotées-main » par des adhérentes bénévoles sont disponibles). Ils sont aussi soucieux des horaires. Ce sont souvent les mêmes personnes qui se retrouvent d’année en année, des liens d’amitié se créent.

     

            Au cours du pèlerinage, des « carrefours » sont proposés. Ce sont des moments d’échange et de partage entre pèlerins de différentes régions.

     

            Là encore, une dizaine de bénévoles de notre délégation s’investit pour animer un groupe de 10 personnes et aider à la réflexion.

     

            Après ce temps commun, nous nous retrouvons près de la Vierge Couronnée pour aller déposer à la Grotte notre cierge ainsi que toutes les intentions de prière qui nous ont été confiées.

     

            Afin de se retrouver en délégation, le chemin de croix se fait dans une salle réservée à l’avance. Il est préparé par l’équipe d’animation spirituelle.

     

            Pour beaucoup, le temps fort du pèlerinage est l’onction des malades. Toutes les personnes ayant reçu ce sacrement sont unanimes pour dire le réconfort qu’il leur apporte. Ce moment partagé avec leur parrain ou marraine choisi pour les accompagner est toujours un instant de grande émotion.

     

            Après ce grand moment, nous nous retrouvons pour partager un temps de convivialité.

     

            Lourdes Cancer Espérance a sa propre hospitalité (HLCE).

     

            Chaque année, 8 à 10 pèlerins de notre délégation se proposent pour être hospitalier ou hospitalières. Plusieurs fonctions auprès des malades leur sont offertes : service aux repas, au lever, au coucher, les piscines, roulage aux cérémonies, service d’eau, organisation des cérémonies…

     

            Être hospitalier : c’est être accueillant, c’est accompagner des malades que l’on ne connait pas, c’est être « au service ».

     

            Certains hospitaliers logent en hôtel avec leur délégation, d’autres sont hébergés dans des lieux spécifiques avec d’autres hospitaliers de divers horizons. Ils en reviennent toujours très enrichis et ne souhaitent qu’une chose : revenir l’année suivante.

     

            Le pèlerinage se termine par une messe d’envoi le samedi matin, mais pour notre délégation le départ ne se fait que le lendemain… Le samedi après-midi est un temps de liberté et de pause très apprécié par les pèlerins : chacun l’utilise à sa guise (excursion organisée, repos, prière à la Grotte, shopping, promenade…).

     

            Cette prolongation indispensable nous permet de rentrer chez nous dans de bonnes conditions et d’éviter les retours en pleine nuit dans la région nantaise.

     

            Si les inscriptions se prennent au cours de la journée d’amitié de mai, la responsable du pèlerinage n’attend pas cette date pour se mettre à l’œuvre ; dès novembre, il faut anticiper et retenir les hôtels, les cars, les restaurants, le photographe, la salle pour le chemin de croix, etc… mais tout se fait dans la bonne humeur et l’optimisme même, si parfois, des imprévus surgissent… tout finit par s’arranger.

     

            Tous les ans le pèlerinage apporte à chacun une heureuse semaine spirituelle irremplaçable et qui reste gravée dans l’album de nos souvenirs jusqu’à la prochaine rencontre près de la Vierge à Lourdes.

     

            Un pèlerinage des enfants se déroule aux mêmes dates. Il s’adresse aux enfants atteints du cancer ou aux enfants qui accompagnent leurs parents.